09h25 - Ecouter Bretagne 5 en direct

Ecouter la radio en direct
    En ce moment à l'antenne
Actu Bretagne 5

Réforme territoriale : Une manifestation à Nantes le 28 juin

Au moment où le Sénat s’apprête à examiner le projet de redécoupage des régions, les élus locaux entendent bien modifier la nouvelle carte des régions proposée par le gouvernement. Si le sujet est sensible dans nombre de régions, en Bretagne il prend une dimension plus importante encore. Avec cette proposition de réforme territoriale, c’est la question de la réunification de la Loire Atlantique à la Bretagne qui se pose à nouveau.

Le gouvernement, semble exclure un rattachement du seul département de la Loire Atlantique, préférant plutôt une fusion de la région Pays de la Loire à la Bretagne. C’est également le souhait de l’ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault tout comme celui du président des Pays-de-la-Loire, Jacques Auxiette, qui fermement opposé au démantèlement de sa région, a appelé les sénateurs à opter pour cette solution. Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, qui a obtenu que la Bretagne ne soit pas concernée par le redécoupage, souhaite pour sa part un status quo, préférant que la Bretagne reste à quatre départements.

Reste que nombre d’élus bretons ne l’entendent pas de cette oreille et plaident pour une réunification de la Bretagne et de la Loire Atlantique. C’est le cas en particulier du député UMP des Côtes d’Armor, Marc Le Fur, qui déclarait sur son blog, le 2 juin dernier : « En ne faisant pas la Bretagne à cinq départements, M. Hollande confirme Vichy qui avait créé, en 1941, la région des Pays de la Loire, isolant ainsi Nantes du reste de la Bretagne. A quoi sert-il d’avoir des ministres bretons, si c’est pour ne rien obtenir de cette réforme ? François Hollande est sourd, il n’a écouté ni les ministres bretons, ni les parlementaires de Bretagne, ni les acteurs économiques, ni le monde culturel, personne».

Outre les élus, les associations et collectifs, qui réclament depuis plusieurs années la réunification de la Bretagne, comptent bien faire entendre leur voix. Ce sera le cas le 28 juin prochain où le collectif 44=BREIZH organise un rassemblement à Nantes pour réclamer la tenue d’un référendum qui permettrait aux habitants de Loire Atlantique de décider du choix de leur région.

Le débat ne fait que commencer…


Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Pin on Pinterest0Google+0share on Tumblr0Share on LinkedIn0Email to someone

Les commentaires sont fermés.


Retour