Vendredi 15 janvier 2021

La vigilance orange levée sur le Grand Est après un "épisode neigeux remarquable"

Plus aucun département du Grand Est n'était classé en vigilance orange neige-verglas vendredi à la mi-journée selon Météo France, après un "épisode neigeux remarquable" qui a provoqué d'importantes perturbations des trains régionaux TER en Alsace et des coupures d'électricité.

Les départements de la région restent cependant en vigilance jaune et les conditions de circulation, si elles s'améliorent, y sont toujours difficiles.

Selon Atmo-Risk, spécialiste des prévisions et des risques météo en Alsace, il n'était pas tombé autant de neige depuis 2006 dans le Haut-Rhin, où on a enregistré une épaisseur de 22 cm à Colmar et 19 cm à Mulhouse.

Dans ce département le fonctionnement des écoles était "très dégradé": "Très peu d'élèves se sont présentés dans les écoles ce matin, qui assurent un protocole d'accueil", a précisé la préfecture.

Il est également tombé 22 cm de neige à Strasbourg, et plus de 30 cm dans les vallées alsaciennes qui pénètrent dans le massif vosgien.

De ce fait, la circulation des trains était à l'arrêt vendredi matin en Alsace, en raison notamment de chutes d'arbres alourdis par la neige sur les voies. Certaines lignes ont repris progressivement à partir de 14h00 et d'autres étaient attendues à partir de 16h00, a précisé une porte-parole de la SNCF.

Environ 12.000 foyers étaient toujours privés d'électricité, majoritairement dans le Haut-Rhin, selon Enedis. "Le temps de diagnostic est plus long que prévu en raison de la difficulté d'accès", a expliqué une porte-parole, précisant qu'un hélicoptère devait effectuer un survol des lignes endommagées dans l'après-midi pour évaluer les dégâts.

Du côté d'Electricité de Strasbourg et de Strasbourg électricité réseaux, autre fournisseur d'énergie en Alsace, on estime que jusqu'à 4.500 personnes ont subi des coupures de courant mais le problème a été rapidement réglé. Seule une centaine de foyers restaient privés d'électricité car il faut refaire entièrement une partie d'une ligne trop endommagée. Une équipe de bûcherons est à pied d'oeuvre.

Les cars scolaires étaient également à l'arrêt depuis jeudi dans plusieurs départements du Grand Est en raison de ces abondantes chutes de neige.

Dans les Vosges, la Meuse, en Moselle et en Meurthe-et-Moselle, la circulation des transports scolaires avaient été arrêtée dès mercredi soir.

Les préfectures des Ardennes, du Bas-Rhin, du Haut-Rhin, de la Moselle, de la Meurthe-et-Moselle, de la Meuse et des Vosges ont également suspendu les transports scolaires pour vendredi.

La plupart de ces interdictions étaient en vigueur jusqu'à 14H00, mais "compte tenu de l'évolution favorable de la situation, l'interdiction de la circulation des transports scolaires sera donc levée à partir de 14h00 pour permettre notamment le retour à domicile des élèves internes", a par exemple indiqué la préfecture des Vosges.