Vendredi 29 janvier 2021

Obsèques du cascadeur Rémy Julienne à Cepoy

Le célèbre cascadeur Rémy Julienne, mort le 21 janvier des suites du Covid-19 à l'âge de 90 ans, a été inhumé vendredi à Cepoy (Loiret), devant plus d'une centaine de personnes, a constaté un journaliste de l'AFP.

L'homme aux 1.400 productions, qui participa notamment à plusieurs James Bond, a été enterré dans un cercueil bleu, blanc, rouge, portant le logo de sa société de production, une voiture rouge qui décolle.

En hommage à sa carrière, qui s'est étalé sur une cinquantaine d'années et qui lui a permis de doubler notamment Yves Montand, Alain Delon, Roger Moore ou encore Sean Connery, dans six James Bond, les génériques de plusieurs opus des aventures du célèbre agent britannique ont été diffusés.

Une centaine de personnes se sont déplacées pour lui rendre hommage. Bernard Menez, Raphaël Mezrahi mais aussi quelques cascadeurs comme Mario Luraschi étaient présents dans la petite église de Cepoy, près de Montargis.

Sur le parvis, une pancarte illustrée d'une photo de Rémy Julienne en compagnie de Jean-Paul Belmondo a accueilli les proches du défunt. "C'est la der des der, l'as des as de la cascade. Vas-y fonce, décolle à la perfection. Comme d'habitude, ton ami Bébel te regarde. Les anges de la cascade t'attendent", était-il écrit, signé "Les Cepoyens qui t'aiment".

L'avocat de Jean-Paul Belmondo a exprimé la souffrance de l'acteur, qui n'a pas pu se rendre dans le Loiret, "pour des raisons de santé". "La peine de Jean-Paul est profonde, (...) car il n'a pas pu venir aujourd'hui", a témoigné Me Michel Godest, rappelant que l'acteur, âgé de 87 ans, s'en remettait "les yeux fermés" à "son ami Rémy" lors de ses cascades.

Rémy Julienne, natif de Cepoy (Loiret), dont "il était le casse-cou du coin", a-t-il été rappelé lors de la cérémonie, a débuté dans le cinéma en 1964. Alors champion de France de moto-cross, il avait été approché pour doubler Jean Marais sur le tournage de Fantômas.