Vendredi 12 février 2021

Victoires: Aubert chante "Un autre monde" lourd en symboles

"Je rêvais d'un autre monde...": Jean-Louis Aubert, président d'honneur des Victoires de la musique, a lancé la soirée vendredi en entonnant à la guitare ces premières paroles d'un tube de Téléphone, à haute portée symbolique en cette période de crise sanitaire.

Lors de sa prestation, Aubert était entouré d'une flopée de musiciens et danseurs, comme pour signifier l'importance du live, alors qu'il n'y toujours pas de visibilité pour la reprise des concerts.

Cette 36e cérémonie des Victoires, particulière, est d'ailleurs organisée à la Seine Musicale (région parisienne) sans public, Covid-19 oblige. Des figurants ont cependant été disposés dans la salle pour applaudir les prestations live des artistes nominés.

"Président, ce n'est pas facile par les temps qui courent, car le présidentiel a été remplacé par le présentiel", a ironisé Aubert dans son discours inaugural. Grinçant, il a profité "de la présence ou de l'absence de la ministre de la Culture" Roselyne Bachelot, pour lui réclamer de "continuer à prendre soin des musiciens, des équipes techniques, des organisateurs de spectacle", le temps que la situation revienne à la normale.

Les récompenses les plus attendues dans cette soirée sont celles d'artiste masculin (Benjamin Biolay, Gaël Faye et Vianney en lice), d'artiste féminine (Aya Nakamura, Pomme, Suzane) et surtout d'album ("Aimée", Julien Doré; "Grand Prix", Benjamin Biolay; "Lundi méchant", Gaël Faye; "Mesdames", Grand Corps Malade; "Paradis", Ben Mazué).