Jeudi 15 avril 2021

Hommage à l'écrivain André Le Ruyet, ce vendredi dans Page Blanche

par La rédaction

André Le Ruyet. (Photo © Bretagne 5 / Frédéric Guyon)

L'écrivain, André Le Ruyet est mort vendredi 9 avril à l'âge de 89 ans.

Fils d’une conteuse en langue bretonne, André Le Ruyet est né dans la banlieue rouge de St Denis. Auteur d’une dizaine d’ouvrages (romans, recueils de nouvelles, recueils de poésie) sa palette est large, ses couleurs pleines de nuances et d’érudition discrète. Amour et tendresse, combat et révolte, humour et pudeur sont les lignes de forces qui traversent toute son œuvre.

Parodiant le célèbre titre « Dieu existe, je l’ai rencontré » de Frossart, il avait publié en 2014 un drôle de roman décalé et bourré d’humour dont il avait confié la préface à Michel Philippo, L’Ankou existe, je l’ai rencontré, un ouvrage qui résonne bien étrangement aujourd’hui, mais qui n’a rien perdu de sa profonde drôlerie.

Les multiples facettes de l’œuvre d’André Le Ruyet, sont encouragement à plonger dans une écriture sensible, empreinte d’émotion : Spectralement vôtre, éd. Manuscrits Ouverts, 2008, une écriture pleine de poésie et d’engagement Pavés et bleuets, éd. Bleu de mer, 2012, Pavots et Myosotis, éd. Bleu de mer, 2009 ou bien encore l’un de ses ouvrages phare, Itinéraire de Paris à Kernascléden, éd. Manuscrits Ouverts, 2005, couronné par le Grand Prix du Roman des Bretons de Paris.

Ce vendredi à 17h, Bretagne 5 rend hommage à André Le Ruyet, avec la rediffusion de l’interview qu’il avait accordée le 30 septembre 2016 à Michel Philippo dans Page Blanche.

Catégorie Actualité